1997

Soucieux d’innover tous les ans, les dirigeants de l’ET, s’ils ont conservé la formule à 2 poules de 4 équipes, sont repassés à un équilibre de 4 équipes françaises pour 4 étrangères mais ont surtout décentralisé la première journée (mercredi à l’époque) à Reichstett et Sélestat. Du côté français on retrouve Créteil, Sélestat (remonté en D1) et La Robertsau (monté en D2) avec un petit nouveau qui deviendra un abonné, à savoir Chambéry, alors valeur montante dans le paysage handballistique français.
Côté étrangers, le Grosswaldstadt de Jackson Richardson remplace avantageusement Schutterwald, Budapest fait son retour accompagné de représentants de deux nouveaux pays : Astrakhan pour la Russie et Braga pour le Portugal.

  • Le joueur sur l’affiche est Jackson Richardson de Grosswaldstadt
  • Retrouvez plus de détails dans les archives de l’EuroMag

Grosswaldstadt remporte la finale 31 à 29 face à Budapest
3-4 Chambéry Braga
5-6 Astrakhan Créteil
7-8 Robertsau Sélestat

Meilleur joueur : Koszteckij (Budapest)
Meilleur Gardien : Yannick Boulanghien (Sélestat)
Meilleur buteur : ?

 


Les matchs en détail

Mercredi 27 Aout 1997

ROBERTSAU 18   –  ASTRAKHAN 30

Hall des sports de Reichstett. Mi-temps: 10-18. 500 spectateurs, Arbitrage de MM. Créteau et Campener. Sortis pour deux minutes: Simeon (26°), Chazoule (27°, 46°), Brill (41°), Siegel (46°) à La Robertsau; Saikin (14°, 34°), Petraitis (20°), Medvedev (57°), Koustiaev (45°), Rudakov (38°) à Astrakhan ROBERTSAU: P. Weiss (1°…°, 10°; 31°,60°; 8 arrêts dont un pen. ) et M. Weiss (10°, 30°; 7 arrêts), Brill 2, Muller 1, Simeon 1, Gilbert 2, Billard 3, Siegel 1, Schneider 1, Arnold 7 dont 5 pen. ASTRAKHAN: Martchev (1°…°, 30°; 31°, 44°, 11 arrêts) et Lesuite (34° puis 44°, 60°, 3 arrêts), Petraitis 3, Saikin 7, Woronin 4, Medvedev 4, Ravinski 2 dont 1 pen, Rudakov 3, Dykhman 1, Pogodaev 6

Dur apprentissage des joueurs de la Robertsau qui, après pris un 8-0 en 10 minutes ont fait meilleure figure en seconde mi-temps.

 

GROSSWALLSTADT 31   –  CHAMBÉRY 29

Hall des sports de Reichstett.Mi-temps: 12-15, 600 spectateurs, Arbitrage de MM. Deneken et Vogel. Sortis pour deux minutes: Burdet (29°), Chapel (11°), Molliex (20°), Borsos (17°), Gille (40°) à Chambéry, Dorhöfer (6°, 14°, 42° carton rouge), Richardson (35°) à Grosswallstadt GROSSWALLSTADT: Geerken (1°…°, 60°, 15 arrêts), Roos 4 dont 2 pen, Kljaic 5, Karrer 8 dont 4 pen, Dorhöfer 2, Grimm 2, Richardson 2, Nagel 8. CHAMBERY: Varloteaux (1°…°, 60°, 11 arrêts), Burdet 4, Moualek 5 dont 2 pen, Chapel 4, Cloarec 3, Gille 6, Molliex 2, Borsos 5

Un match qui avait débuté de manière prometteuse, mais la chaleur finira par réduire l’ardeur des acteurs. C’est finalement les allemands qui se montreront les plus frais en infligeant un 9-1 aux chambériens un peu à cours de condition.

 

BUDAPEST 25 CRÉTEIL 18

Cosec de l’Ill à Sélestat. Mi-temps 13-8. Une centaine de spectateurs. Arbitrage de MM. Bord et Buy. Sortis pour deux minutes: Varadi (26°), Kosztecki (38°) et Mohacsi (51°) à Budapest; Louis (33°), Lepetit (53°) et Houlet (59°) à Créteil BUDAPEST: Perger et Ivanov (tout le match, 16 arrêts) aux buts. Dobos 2, Fujak, Beres, Mohacsi 1 pen, Forgacs, Fejes 1, Varadi 2, Szepkiss 9, Kosztecki 4 (2 pen), Laurencz, Rosta 1, Lendvay 5. CRETEIL: Pellier (1°…°-9°, 1 arrêt) et Turchi (9°-60°, 13 arrêts) aux buts. Bouriot, Mantes 4, Roche, Lepetit, Sapet 1, Duchemann 2, Szlendak, Houlet 4, Louis 2, Ahouari 2, Blin 3.

Très bonne impression des hongrois qui n’ont eu aucun mal à dominer une équipe de Créteil sérieusement amoindrie par rapport à l’an dernier. Le match Budapest -Braga de vendredi vaudra le déplacement.

 

BRAGA 33 SÉLESTAT 23

Cosec de l’Ill à Sélestat. Mi-temps 15-12. 300 spectateurs environ. Arbitrage de MM. Bader et Imloul. Sortis pour deux minutes: Costa (3° et 10°), Silva (22°-27°) et Resende (39°) à Braga; Lhou Moha (23°), Schmitt (40°) et Gateau (46°) à Sélestat. BRAGA: Mota (1°…°-48°, 18 arrêts dont 1 pen) et Gomes (48°-60°, 6 arrêts) aux buts. Martins 1, Resende 3 (1 pen), Costa, Almeida 1, Galambas 4, Cruz 4, Matos 1, Neves 2, Carmo 2, Silva 1, El Attar 6 (2 pen), Gaifem 8. SELESTAT: Boulanghien (tout le match, 14 arrêts) aux buts. Lhou Moha 2, Gateau 5, Schmitt 1, Berthier 2 (1 pen), Omeyer, Sayad, Pabst 5, Stachnick 2, Wick 1, Andres 3, Barassi, Dobrescu 2, Silber.

Sélestat a pu mesurer le chemin restant a parcourir pour atteindre le niveau européen face aux champions du Portugal et leur star El Attar.

 


jeudi 28 Aout 1997

CHAMBÉRY 29   –  ASTRAKAN 22

Centre Sportif de la Robertsau – Mi-temps 13-9. 800 spectateurs environ. Arbitrage de MM. Bord et Buy Sortis pour deux minutes: Chapel (24°), Burdet (41°), Molliex (51°) et Majstorovic (59°) à Chambéry; Koustiaev (36°) à Astrakan. CHAMBERY: Varloteaux (tout le match, 12 arrêts) et Valliend aux buts. Burdet 2, Moualek 4 (2 pen), Majstorovic 1, Chapel 1, Cloarec 1, Geoffroy, Rey-Giraud, Gille 1, Cochet 7, Molliex 10, Borsos 2. ASTRAKAN: Martchev (tout le match, 14 arrêts) aux buts. Petraitis 1, Saikin 3, Woronin, Medvedev 4, Ravinski 4 pen, Dykhman 2 (1 pen), Pogodaev 3, Koustiaev 2, Serikov, Lesnik, Roudakov 3.

Match sérieux dans lequel chambéry, plus rapide, se mis rapidement à l’abri et a prouvé qu’une victoire contre Grosswallstadt n’aurais rien eu d’un scandale.

 

ROBERTSAU 28   –  GROSSWALLSTADT 28

Centre Sportif de la Robertsau – Mi-temps 14-15. 900 spectateurs environ. Arbitrage de MM. Bader et Imloul. Sortis pour deux minutes: Dörhofer (38°), Grimm (30° et 54°) à Grosswallstadt; Billard (21°), Siegel (27°) et Roth (56°) à la Robertsau. ROBERTSAU: M. Weiss (1°…°-30°, 4 arrêts) et P. Weiss (30°-60°, 8 arrêts) aux buts. Brill 6, Muller 1, Simeon, Gilbert 1, Billard 4, Siegel 4, Schneider 1, Arnold 3, Georger, Voina 1, Chazoule 3 (1 pen), Roth 4. GROSSWALLSTADT: Geerken (1°…°-15° et 31°-60°, 13 arrêts dont 1 pen) et Beck (16°-30°, 9 arrêts) aux buts. Kljaic 4, Karrer 6 (2 pen), Dörhofer 5, Grimm 5, Richardson 2, Nagel 3, Mierzwa 3.

Formidable exploit des robertsauviens, beaucoup plus accrocheurs que leurs adversaires aux moyens bien supérieurs.

 

SÉLESTAT 20  –   BUDAPEST 26

Hall Tivoli – Mi-temps 11-11. 200 spectateurs environ. Arbitrage de MM. Deneken et Vogel. Sortis pour deux minutes: Berthier (23°) et Wick (51°) à Sélestat; Lendvay (46°) à Budapest. SELESTAT: Boulanghien (tout le match, 16 arrêts dont 1 pen) aux buts. Omeyer 3, Gateau 3, Wick 1, Andres 2, Schmidt 3, Sayad 1, Lhou Moha 2, Berthier, Pabst 3, Silber, Dobrescu 1, Barassi 1 pen. BUDAPEST: Perger (tout le match, 26 arrêts dont 1 pen) et Ivanov aux buts. Dobos, Fujak 1, Beres 4, Mohacsi 5, Forgacs, Fejes 6, Varadi 1, Szepkiss, Kosztecki 7 (2 pen), Laurencz 1, Rosta, Lendvay 1.

Bonne résistance des sélestadiens face à une équipe de Budapest très solide et qui jouera ce soir une véritable demi-finale contre Braga. Un des sommets de cet ET97.

 

CRÉTEIL 17   –  BRAGA 26

Hall Tivoli – Mi-temps 9-11. 500 spectateurs environ. Arbitrage de MM. Créteau et Campener Sortis pour deux minutes: Mantes (27°), Lepetit (28° et 36°), Duchemann (3° et 42°) et Blin (11°) à Créteil; Galambas (8° et 16°), Cruz (15°) à Braga. Disqualification de El Attar à la 18°. CRETEIL: Pellier (50°-60°, 3 arêts dont 1 pen) et Turchi (1°…°-50°, 5 arrêts) aux buts. Bouriot, Mantes 5, Roche, Lepetit, Sapet, Duchemann 6, Slendak, Houlet 2, Louis, Ahouari 1, Blin 3, Crepin. BRAGA: Mota (1°…°-50°, 9 arrêts) et Gomes (50°-60°, 2 arrêts) aux buts. Martins 1, Resende 6, Costa, Almeida 2, Galambas 8, Cruz 4, Matos 3, Neves 1, Carmo, Silva 1, El Attar, Gaifem.

Braga s’est réellement comporté en favorit de ce tournoi face à Créteil qui décoit quelque peu les observateurs présents

 


Vendredi 29 Aout 1997

BUDAPEST 31  –  BRAGA 23

Centre Sportif de La Robertsau – Mi-temps 13-10. 700 spectateurs environ. Arbitrage de MM. Bord et Buy. Sortis pour deux minutes: Dobos (17° et 33°, carton rouge à la 39°), Fejes (45°), Rosta (43°) et Koszjecki (47°) à Budapest; Galambas (19°), Costa (42°) et Silva (57°) à Braga. BRAGA: Mota (1°…°-41°, 5 arrêts) et Gomes (41°-60°, 2 arrêts) aux buts. Martins, Resende 7 (3 pen), Costa, Almeida 1, Galambas 1, Cruz 5, Neves 1, Silva, El Attar 6, Gaifem 1, Carmo 1. BUDAPEST: Perger (24°-60°, 13 arrêts) et Ivanov (1°…°- 24°, 4 arrêts dont 1 pen) aux buts. Dobos, Fujak, Beres, Mohacsi, Forgacs, Fejes 5, Varadi 3, Szepkiss 10, Kosztecki 9, Laurencz, Rosta, Lendvay 3, Neves 1 contre son camp.

Budapest a confirmé ses deux premières sorties alors que Braga a un peu déçu les spécialistes qui attendaient mieux notamment d’un joeur comme El Attar. Un résultat mérité pour les magyars

 

SÉLESTAT 21   –  CRÉTEIL 22

Centre Sportif de La Robertsau – Mi-temps 10-9. 700 spectateurs environ. Arbitrage de MM. Campener et Creteau. Sorts pour deux minutes: Silber (39°), Berthier (50°), Omeyer (34°, 44°, carton rouge à la 53°), Gateau (31° et 48°), Sayad (13°) et Stachnick (56°) à Sélestat; Roche (25°) et Blin (27° et 40°) Créteil. SELESTAT: Boulanghien (tout le match, 18 arrêts dont 1 pen) aux buts. Omeyer 3, Gateau 1, Stachnick 1, Wick, Andres 1, Schmidt 1, Sayad 2, Lhou Moha 4, Berthier 5 (2 pen), Pabst, Silber 2, Dobrescu 1, Barassi. CRETEIL: Pellier (1°…°-30° et 51°-60°,13 arrêts) et Turchi (30°-51°, 3 arrêts) aux buts. Bouriot, Mantes 2, Roche, Lepetit 4 (1 pen), Sapet 1, Duchemann 3, Slendak, Houlet 3, Louis 5, Ahouari 3, Blin 1, Crepin.

Match très disputé entre deux sociétaires de la D1 française et qui fût longtemps à l’avantage des alsaciens. Malheureusement, un arbitrage un peu hésitant eu le tort d’énerver tout le monde, jeu auquel Créteil se montra plus habile

 

CHAMBÉRY 27   –  ROBERTSAU 24

Hall Tivoli – Mi-temps: 18-12. 300 spectateurs environ. Arbitrage de MM. Deneken et Vogel. Sortis pour deux minutes: Cloarec (47°), Geoffroy (27°), Gille (47°) et Molliex (56°) à Chambéry; Brill (9°), Chazoule (56°) et Roth (51°) à la Robertsau. CHAMBERY: Varloteaux (tout le match, 18 arrêts) et Valliend aux buts. Burdet, Moualek 3 (2 pen), Majstorovic, Chapel 5, Cloarec 1, Geoffroy 3, Rey-Giraud 1, Gille 3, Cochet 1, Molliex 2, Borsos 8. ROBERTSAU: M. Weiss (23° – 60°, 11 arrêts dont 2 pen) et P. Weiss (1°…° – 22°, 3 arrêts) aux buts. Brill 3, Muller, Simeon 2, Gilbert 2, Billard 2, Siegel 4, Schneider 2, Arnold 6 (4 pen), Georger, Voina 1 pen, Chazoule 2, Roth.

A l’image de son formidable match de jeudi soir face à Grosswallstadt (28-28), la Robertsau s’est à nouveau montrée efficace et opiniâtre en affrontant Chambéry. La troupe de Vincent Bléger ne s’inclinant que dans les six dernières minutes. Les deux équipes se neutralisaient jusqu’à 10-10 (20°). Siegel avec 3 buts avait montré le chemin à ses coéquipiers. Côté Chambéry, Chapel et l’excellent Borsos avaient répliqué. Mais brusquement, la Robertsau sombrait. Quelques fautes de trop et Chambéry prenait le large en infligeant un terrible 6-0 aux ”verts”. Le duo Borsos-Chapel avait à nouveau frappé. A la mi-temps, le déficit était de six points dans le camp de la Robertsau. Mais sa réaction était de toute beauté: Schneider, Simeon puis Billard sonnaient la charge. A son tour, Chambéry encaissait un 6-0 (18-19, 39°). Arnold sur penalty obtenait l’égalisation à 20-20 (47°). Le match pouvait basculer. Incapable d’exploiter une supériorité numérique, la Robertsau se condamnait elle-même. 20-22 (49°) puis 22-25 (55°), Chambéry s’appliquait à l’image de ce diable de Borsos. Distancée, la Robertsau concluait par Arnold et Siegel mais le retard était trop important.

 

GROSSWALLSTADT 24   –  ASTRAKAN 21

Hall Tivoli – Mi-temps: 9-9. 500 spectateurs environ. Arbitrage de MM. Bader et Imloul. Sortis pour deux minutes: Nagel (48°), Mierzwa (36°), Dörhöffer (29°, 36°); Serikov (27°, 59°) à Astrakan. Carton rouge: Dörhöffer (46°) à Grosswallstadt. GROSSWALLSTADT: Geerken (tout le match, 11 arrêts) et Beck aux buts. Kljaic 3, Karrer 10 (1 pen), Dörhöffer 1, Grimm, Richardson, Nagel 2, Mierzwa, Roos 2, Dakic 5, Weiland 1. ASTRAKAN: Martchev (tout le match, 15 arrêts dont 1 pen) et Lesnik aux buts. Petraitis, Saikin 5, Woronin 3, Medvedev, Ravinski, Dykhman 9 dont 4 pen, Pogodaev 3, Koustiaev, Serikov, Roudakov 1.

Cette rencontre a démarré dans un rythme ultra-lent: premier but à la 6e, deuxième but à la 12° !..Puis les Allemands ont enclenché le turbo mais ont dû batailler ferme pour se débarasser d’un vaillant Astrakan. Deux interceptions de Jackson ont fait pencher la balance dans les dernières minutes.

 


Samedi 30 Aout 1997

 

RUDE CONCURENCE : L’EuroTournoi n’a pas de chance. alors que la ville de Strasbourg avait gracieusement mis à disposition des organisateurs 85 emplacements sur les panneaux d’affichages publics, voilà que l’ozone s’en mêle… en effet les dits panneaux ont été réquisitionnés pour afficher des messages d’alerte à la pollution. Les affiches de l’ET ont donc été décalées, voire supprimées… une histoire qui sent le gaz.
FIDELE : Daniel COSTANTINI, l’heureux entraineur de l’équipe de France récente médaillée de bronze aux mondiaux de Kumamoto, est un fidèle de l’ET. Il vient pour la troisième fois honorer de sa présence l’un des tous meilleurs tournois de l’hexagone et en profitera pour dédicacer son nouveau livre “Handball” samedi matin à 10h à l’hotel PAX faubourg National à Strasbourg.
VIDEO : Une des innovations de cette année est la mise en place d’un circuit vidéo interne au centre sportif de la Robertsau. Celà permettra de suivre les matchs depuis la tente VIP réservée aux sponsors et officels, ainsi que du bar du foyer et du hall d’entrée. Idéal pour ceux qui ne supportent pas la chaleur et ont la “bougeotte”. Une cassette sera réalisée à la fin du tournoi et sera utilisée pour la promotion du prochain ET.
SOIREE COMMUNE : Contrairement aux années passées où tout le monde était un peu dispersé, la soirée suivant les finales sera organisée au Chalet la célèbre discothèque de la Route de la Wantzenau. Elle devrait débuter après minuit, avis aux amateurs.

Si vous avez des photos de cet événement, merci de nous contacter à cette adresse : et@car.fr afin de nous aider à compléter ces archives – Merci d’avance