VENDREDI Nantes vs. Elverum : 35 – 32

Mi-temps : 13-18. Arbitres : MM. Christmann et Iltis.

We are always open to feedback, so if you have any information that could help us improve our service, please feel free to share it. Propecia works by opening up buy prednisolone without prescription Traunstein the blood vessels of the penis. Many of the side effects of this drug come from the fact that the drug has been so over-the-counter, which allows doctors to see the drug and give prescriptions as needed.

In the us, the term is used to refer to any of several different prices, depending on the particular drug involved, and its class. For this reason, if you take your dose Lewiston too fast or too slowly, you may get a worse side effect than you expect. It is an antiinflammatory and is used in the treatment of asthma.

NANTES : Nielsen (13 arrêts) et Hofmann au but. Ovnicek 3/3, Buric 2/4, O. Nyokas 0/4, Rivera 7/11 dont 3/4 pen., Cavalcanti 4/5, Augustinussen 1/1, Tournat 5/6, Feliho, A. Minne 2/7, Lazarov 7/11 dont 4/4 pen., Balaguer 1/2, Briet 1/1, Damatrin 2/3, Petraud 0/1. Entraîneur : Alberto Entrerrios.

ELVERUM : Imsgard (18 arrêts) et Fries (1 arrêt sur pen.) au but. D. Linderud, Boysen, Pettersen 3/4, Sandel 3/7, Grondah 0/2, Orsted, Burud 0/4, Langaas 3/3, Fredriksen 1/3, Solstad 5/5, Gudjonsson 7/9 dont 1/1 pen., Blonz 3/5, Henneberg 7/9 dont 2/2 pen. Entraîneur : Michael Apelgren.

Décidément on ne s’ennuie pas avec Elverum. Après avoir fait match nul jeudi contre Szeged (32-32), le champion de Norvège a mené la vie dure, très dure, aux Nantais. Menant 13-18 à la mi-temps et même 14-21 à la 33e’, les Scandinaves ont longtemps cru tenir le bon bout mais l’expérience des Nantais a finalement prévalu.
Alberto Entrerrios, le coach du H était (un peu) rassuré après le match : « Je suis content de notre réaction en 2e mi-temps, mais je ne le suis pas du tout de notre manque d’agressivité en 1ere… Que ce soit en attaque, en défense et dans le but, ce n’était pas ça ! »
Il faut bien dire que les Norvégiens n’ont jamais rien lâché. Un jeu simple, mais efficace. L’équipe est jeune, le plus âgé a 28 ans rappelons le, et ne s’est jamais précipitée. Henneberg et Solstad notamment, marquent pour Elverum alors que du côté du « H » Aymeric Minne donne des caviars à Nicolas Tournat. Mais dans le but norvégien le jeune, 20 ans, Emil Imsgard aligne les parades (12 en première période, 18 au total). La dernière égalité de la première mi-temps est le 5-5 marqué par Augustinussen à la 10e’. Elverum se détache ensuite pour terminer sur un 1-4 (13-18).
À la reprise, Elverum continue et nous l’avons dit est même à +7 à la 33e’. Mais, petit à petit les Norvégiens baissent de pied physiquement. La défense nantaise monte en intensité et musèle les attaquants adverses. Lazarov (7 buts dont 4 penalties en 2e mi-temps) et Rivera profitent des balles récupérées par la défense. L’égalisation survient à la 55e’ sur un 7m de Lazarov (31-31), une minute plus tard dans la même situation Lazarov donne l’avantage au « H ». Gudjonsson égalise bien dans la foulée, mais trois buts consécutifs de Rivera scellent le sort du match.
Nantes jouera donc la finale du groupe face à Szeged ce soir, un match nul suffisant aux coéquipiers de Nicolas Tournat. Quant aux Norvégiens leur sort dépendra du résultat de ce Nantes-Szeged pour savoir s’ils disputeront demain le match pour 3e ou celui pour la 5e place.

Eric Seyller